c) les effets des manèges sur le corps et leur dangers

Publié le par tpemanege

Comme évoqué dans l'introduction, certain dangers sont pris en charge par le parc ou le propriétaire du manège: la taille minimum ou maximum, l'age limite, la vérification des harnais de sécurité (vérifier pour chaque passager que le système de sécurité est bien adapté). En revanche d'autres dangers sont signalés (le plus souvent) par des panneaux  à l'entrée de l'attraction.

DSC_0294.JPG

 Pour les grands huit, l'accès aux personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires est refusé (à cause de l'adrénaline, leur rythme cardiaque risquerait d'être trop élevé et cela pourrait avoir de lourdes conséquences sur leurs état de santé ou même entrainer un arret cardiaque). Aussi les femmes enceintes sont fortement conseillées de ne pas faire ce type de manège durant toute la durée de leurs grossesses sous peine de risquer de perdre l'enfant. Aussi, dans les gros manèges lors des grandes descentes, un passager pèse plusieur fois son propre poids et les organes subissent également cela. Pour notre sécurité des normes ont été établies pour que toutes les attractions restent sans danger pour notre organisme.

 

grand8[1]

Un autre effet de la vitesse c'est la réduction du champs du vision : à 40 km/h le champs de vision est de 100 degrés. A 100 km/h le champs de vision est réduit à 45 degrés. On peut être troublé par la vision du paysage qui réduit avec la vitesse . Cela pourra éventuellement provoquer des problèmes de digestion ( ce qui explique que certaines personnes sont malade dans les manèges à sensations ). Ce phénomène sur la vision est aussi observable lorsque l'on regarde par la fenêtre d'une voiture sur une autoroute ou par la fenêtre d'un train à grande vitesse. Dans les manèges, comme nous sommes à l'air libre les sensations liées à la vison réduite sont décuplées.

 

Mag_mobilite_fiche_vision_route.jpg

  Dans les manèges à inversion, le liquide appelé contenu dans les canaux de l'oreille interne bouge lui aussi et les cellules ciliées (toujours dans les canaux de l'oreille interne) capte ce mouvement et envoient un message au cerveau pour indiquer que le corps est inversé. Or nos yeux envoient un message contraire (le temps du looping on perd nos repères car nos yeux estiment que nous sommes encore "à l'endroit") de ce fait, nous sommes désorienté et ne distinguons plus vraiment le haut du bas. En revanche, nous privant de la vue, la désorientation est moins grande puisque le cerveau ne reçoit pas de messages contraire et en sortant du manège, nous n'avons pas "la tête qui tourne". C'est pour cette raisons que certain manèges à inversions  sont en partie dans l'obscurité (durant les inversions) les sensations peuvent alors etre mieux appréciées.

 

4.jpg

 

     

 

 

 

Commenter cet article